Protéger les travailleurs pendant la canicule

Recommandations du Plan National Canicule

Les fortes chaleurs estivales peuvent avoir un impact significatif sur la santé et le bien-être des salariés en entreprise. Pour faire face à ce défi, le ministère de la Transition écologique a révisé le Plan National de Gestion des Vagues de Chaleur, qui vise à assurer la protection des travailleurs. Il est essentiel de prendre les précautions nécessaires pour garantir la sécurité et la santé des salariés pendant les périodes de canicule. Quelles sont les recommandations à suivre pour protéger les salariés en cas de chaleur intense ? Qu’est-ce que le Plan National Canicule ?

Le Plan National Canicule (PNC) est activé chaque année du 1er juin au 15 septembre. 

Ses principaux objectifs sont :

  • Anticiper l’arrivée d’une canicule.
  • Définir les actions à mettre en œuvre au niveau local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires.
  • Adapter les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en accordant une attention particulière aux populations spécifiques, notamment les travailleurs.

Recommandations générales pour lutter contre les fortes chaleurs:

  • Diffusion de messages de prévention dans les transports : informer les voyageurs des risques sanitaires liés aux fortes chaleurs et des mesures à prendre pour se protéger, que ce soit dans les aéroports, les gares ou sur les réseaux routiers.
  • Diffusion de SMS en cas de situation exceptionnelle : utiliser le système de diffusion de SMS pour informer la population des consignes de sécurité et des mesures prises en cas de canicule extrême ou de situation exceptionnelle.

Recommandations spécifiques du PNC pour les employeurs :

L’employeur a la responsabilité de veiller à la santé et à la sécurité de ses salariés. En cas de fortes chaleurs ou de canicule, il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les salariés contre les risques liés aux températures extrêmes.

Les recommandations suivantes doivent être appliquées :

  • 1.Assurer une ventilation adéquate des locaux de travail pour éviter les élévations excessives de température.
  • 2.Mettre à disposition des employés de l’eau potable et fraîche en quantité suffisante pour prévenir les risques de déshydratation.
  • 3.Fournir des moyens de protection et de rafraîchissement tels que des vêtements adaptés, des ventilateurs ou des brumisateurs.
  • 4.Aménager les lieux de travail en extérieur dans le secteur du BTP pour protéger les travailleurs des conditions atmosphériques.
  • 5.Approvisionner en eau potable les travailleurs du BTP avec un minimum de trois litres par jour et par salarié.
  • Vérifier que les équipements de protection individuelle (EPI) utilisés par les travailleurs sont adaptés aux fortes chaleurs.
  • Adapter l’organisation du travail pour éviter les expositions excessives à la chaleur, en ajustant les horaires, les rotations de tâches, ou en réduisant les cadences de travail.
  • 6.Mettre en place des mesures spécifiques en cas d’alerte « vigilance rouge » par Météo France, telles que la réévaluation quotidienne des risques, l’adaptation de l’organisation du travail et, si nécessaire, l’arrêt des travaux.
  • Permettre le télétravail si possible.
  • 7.Respecter le droit de retrait des salariés en cas de danger grave et imminent lié à la chaleur ou à la canicule.

Il est primordial de prendre des mesures pour protéger les salariés pendant les périodes de chaleur intense. En suivant les recommandations du Plan National Canicule, les employeurs peuvent assurer la sécurité et la santé de leurs salariés. La vigilance et la mise en place de mesures adaptées contribuent à prévenir les effets néfastes des fortes chaleurs sur la santé des travailleurs.