La sécurité d’un appartement ou d’une maison constitue l’une des préoccupations centrales de ses occupants. De même, dans une entreprise, la protection des employés et des lieux de travail revêt une grande importance. En effet, l’insécurité prend des proportions de plus en plus grandes dans la société actuelle. Le recours aux vigiles ou gardiens reste la solution la plus idoine pour limiter les agressions. Qu’en est-il de ces travailleurs qui veillent à la sécurité des autres ? Point complet sur les risques auxquels sont exposés les personnels de sécurité.

Les conditions de travail des agents de sécurité

Les agents de sécurité sont des employés indispensables dans des services publics ou privés. Ils sont aussi compétents pour assurer la protection des habitants d’une maison. Qu’ils soient appelés gardiens ou vigiles, ces travailleurs obéissent aux ordres d’un ou de plusieurs supérieurs. La plupart exercent leurs fonctions dans des conditions extrêmement difficiles.

Les vigiles sont sollicités pour travailler à des heures avancées durant lesquelles l’organisme a besoin de se reposer. Ils sont souvent postés hors des bureaux ou des appartements afin de voir venir le danger. Il n’est pas exagéré de dire qu’ils sont des salariés au front. Ce sont des sentinelles qui sécurisent le sommeil des autres en risquant leur vie.

En effet, le rôle du gardien est de détecter le danger et de l’affronter éventuellement avant d’appeler du renfort. Où qu’il se trouve, sa vigilance reste en permanence à un niveau élevé. Le vigile est malheureusement celui qui rend service à tous les employés d’une structure et qui ne bénéficie de l’attention de personne. Parfois, il doit exercer sa mission en position debout toute la nuit ou toute la journée. Selon son poste, il peut rester assis pendant de longues heures afin de surveiller une banque ou un appartement.

Les risques liés à ce travail

Les conditions de travail des agents de sécurité révèlent qu’ils sont exposés à plusieurs dangers. Ainsi, le vigile est constamment soumis au stress avec toutes les conséquences pour l’homme. Il peut avoir des problèmes de santé sévères comme les maladies du cœur. Un gardien court le risque de s’adonner à divers vices afin de gérer son stress et de rester en éveil à son poste de travail. Il s’agit entre autres de la prise de stupéfiants.

Le vigile, en voulant assurer votre sécurité, peut perdre sa vie dans un accident. Les malfrats avertis de sa solitude peuvent profiter pour lui ôter la vie afin de réussir leur projet. Les heures de travail, surtout pour les gardiens de nuit induisent un changement dans le cours normal de leur vie. Ces employés peuvent se retrouver dans des conflits d’ordre social, psychologique ou familial.

Selon le site et les conditions de travail, l’agent de sécurité est exposé aux risques de cécité dans le long terme. Les problèmes de sinusite ou de rhumatisme peuvent être les résultats de ses déplacements nocturnes. Le plus grave est que la plupart de ces professionnels effectuent des veilles sans une protection adéquate. Il peut par exemple être victime d’un danger à un moment où personne n’est assez proche pour lui venir en aide.

La prévention des risques liés au poste d’agent de sécurité

Comme dans toute situation de risque au travail, il est important de mener une réflexion sur le cas des agents de sécurité. Ceci permet de se pencher sur les mesures de prévention afin de réduire leurs peines et de préserver leur vie. Ainsi, la première étape consiste à évaluer les risques auxquels ils sont soumis. Diverses mesures sont à prévoir selon les sites ou les conditions de travail.

Dans le cas des vigiles exerçant leur travail sous le soleil ou la rosée, les mesures doivent viser leur protection contre les aléas. Selon le Code du Travail, ils doivent être mis à l’abri du froid, de la pluie et du soleil. Il convient d’aménager un lieu bien protégé pour leur donner un minimum de confort pour un meilleur exercice de leur travail.

Ainsi, des équipements doivent être mis à leur disposition pour éviter des nuisances à leur santé. Il peut s’agir des chaussures appropriées à leurs exigences professionnelles ou des casques pour leur protection. Des habits adaptés aux différentes saisons sont nécessaires pour ces agents. Il en est de même de l’essentiel pour se soigner rapidement en cas d’urgence avant l’arrivée du secours.

Pour favoriser un climat sécurisant pour les vigiles, le dialogue ne peut être occulté. En tant qu’employeur, il convient de discuter avec votre vigile afin de l’aider à réduire le stress. Il est aussi important de sensibiliser ces agents en vue de leur faire prendre conscience des dangers liés à leur profession. Ceci leur permet de respecter les dispositions prises pour leur bien-être au travail.

Laisser un commentaire